Kapwani Kiwanga – Rayon de soleil au coin du feu

Commissaire : Anne-Marie St-Jean Aubre

Du 9 juin 2018 au 9 septembre 2018

À propos —

Kapwani Kiwanga met à profit ses compétences de chercheuse en anthropologie et en religion comparée pour développer une pratique artistique complexe qui vise à débusquer les traces témoignant de la présence de systèmes et de rapports de force à travers l’histoire. Grâce, notamment, à la création de récits mêlant faits et fiction, elle revisite des événements historiques pour en faire apparaître les zones d’ombres et les curieux hasards. Ses performances, ses vidéos et ses installations visent ainsi à forcer le public à s’interroger sur l’information qu’il reçoit. Ses œuvres ont tour à tour abordé le courant de l’afrofuturisme, le contexte entourant la signature des traités de décolonisation, la pratique des cadeaux diplomatiques, la symbolique et les vertus médicinales des plantes et l’architecture disciplinaire.

Très présente sur la scène artistique canadienne et montréalaise ces derniers mois, Kapwani Kiwanga a créé un corpus d’œuvres inédites pour son exposition estivale au Musée d’art de Joliette. Les liens qui nous unissent à la Terre, les différentes valeurs qui y sont associées, forment le cœur de la réflexion ayant nourri cette nouvelle installation, composée d’une vidéo et de sculptures qui explorent les matières du feu, de la lumière et de la terre. La question des responsabilités que nous avons à l’égard de la Terre ainsi que les enjeux de la colonisation et de la décolonisation sont également abordés par ces œuvres.

Née en Ontario de parents tanzaniens, formée à l’Université McGill à Montréal, Kapwani Kiwanga vit et travaille à Paris. Elle vient de recevoir le Frieze Artist Award à New York (2018), en plus d’être finaliste du Prix Sobey pour les arts (2018).

Œuvre à la une :
© Kapwani Kiwanga, White Gold Morogoro, installation à la Ferme du Buisson, 2016.
Photo : Emile Ouroumov
Avec l’aimable permission de l’artiste et de la Ferme du Buisson.