Kapwani Kiwanga

Commissaire : Anne-Marie St-Jean Aubre

Du 9 juin 2018 au 9 septembre 2018

À propos —

Kapwani Kiwanga met à profit ses compétences de chercheuse en anthropologie et en religion comparée pour développer une pratique artistique complexe qui vise à débusquer les traces témoignant de la présence de systèmes et de rapports de force à travers l’histoire. Grâce, notamment, à la création de récits mêlant faits et fiction, elle revisite des événements historiques pour en faire apparaître les zones d’ombres et les curieux hasards. Dans ses performances, ses vidéos et ses installations, elle amène le public à s’interroger sur l’information qu’il reçoit.

Si elle a choisi une carrière d’artiste plutôt qu’une carrière de chercheuse universitaire, c’est qu’elle trouve dans l’art une liberté qui lui permet d’exprimer les idées et les concepts en dehors du carcan idéologique inhérents aux protocoles de recherche. Ses œuvres ont tour à tour abordé le courant de l’afrofuturisme, le contexte entourant la signature des traités de décolonisation, la pratique des cadeaux diplomatiques, la symbolique et les vertus médicinales des plantes et l’architecture disciplinaire. Née en Ontario de parents tanzaniens, Kapwani Kiwanga vit et travaille à Paris. Pour son exposition estivale au Musée d’art de Joliette, elle prépare un corpus d’œuvres inédites.