Normand Forget – Retracer

Commissaire : Émilie Ruiz

Du 28 janvier 2017 au 30 avril 2017

À propos —

Avec cette exposition, le Musée d’art de Joliette souhaite rendre hommage à l’artiste Normand Forget, récemment disparu. Humaniste et écologiste engagé, il a laissé dans la région une trace importante, tant par ses œuvres que par son implication dans le milieu artistique. Membre actif de la communauté lanaudoise, être d’exception apprécié de tous, c’est dans la perspective d’honorer l’artiste et l’homme que le MAJ a choisi de présenter, en étroite collaboration avec sa famille, une sélection des œuvres les plus emblématiques de son parcours. Les multiples formes de la démarche de Normand Forget sont ainsi évoquées à travers des œuvres picturales, sculpturales et des documents d’archives inédits.

La trace, objet central de sa pratique, se présente à travers une multitude de matériaux qui évoquent, sous plusieurs formes, la mémoire de la nature, le passage du temps et l’alchimie des métamorphoses. Dans ses compositions et assemblages, corpus pictural, sculptural ou art public, Normand Forget élabore un récit qui devient un espace de réflexion sur notre rapport au monde et aux autres.

Biographie —

Diplômé de l’Université du Québec à Montréal en arts visuels, l’œuvre de Normand Forget a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles au Québec et en France. De plus, il a participé à de nombreuses expositions de groupe. Il a réalisé plus de trente projets d’art public dans Lanaudière, les Laurentides, à Laval ainsi qu’à Montréal.

Premier récipiendaire du Grand Prix Desjardins de la culture en 1992, membre actif du collectif Les Ateliers d’en Bas, devenu les Ateliers Convertibles, il s’est impliqué dans le développement culturel régional, notamment auprès du conseil d’administration du Musée d’art de Joliette. Artiste engagé dans sa communauté, il s’est investi dans des programmes de sensibilisation à l’art et à l’environnement.

On retrouve ses œuvres dans différentes collections privées et publiques, entre autres au Musée d’art de Joliette et à la Société des Musées du Québec.