Ariane Boulet en résidence – Les jeux du crépuscule

En cours, Événements

Du 31 janvier au 5 février 2022

 

Les jeux du crépuscule est un événement qui multiplie les occasions d’interroger notre rapport individuel et collectif au vieillissement et à la maladie. Rassemblant une oeuvre d’art vivant, une installation visuelle, un recueil de poèmes, un atelier pour la co-présence, un espace de parole pour les proches-aidants et un cercle de rêve, cet événement polyphonique cherche à multiplier les perspectives sur le sujet et, surtout, à susciter des expériences et des déplacements intérieurs. C’est le projet Mouvement de passage qui a engendré l’idée de cet événement inspiré de 6 années de visites dansées dans nombre de CHSLD.

Pendant cette résidence de travail, la troupe travaillera sur l’œuvre d’art vivant Les jeux du crépuscule, dont l’intention est d’aller au-delà d’un simple témoignage qui « métabolise le vécu » des danseur·euses et musicien·nes, mais qui reflète l’expérience profonde et singulière qui se manifeste dans le moment de rencontre entre deux inconnus réunis dans la présence.

 

Renseignements

Résidence en danse au MAJ : du 31 janvier au 5 février 2022.

Performance : à l’occasion du vernissage le 5 février 2022.


Biographie

Ariane Boulet est une artiste de la danse qui agit activement tant comme interprète que créatrice. Elle est également co-directrice du Radeau, un organisme qui réfléchit aux pratiques artistiques en valorisant la gestion horizontale, l’écoute et le sens de la communauté.

Comme interprète, elle s’enthousiasme et plonge en studio et sur scène pour une vingtaine de chorégraphes depuis 2009. Elle a aussi créé et co-créé au sein de Radeau (anciennement Je suis Julio) une dizaine d’oeuvres filmiques, scéniques, in situ et performatives portées par un symbolisme qui lie l’intime au politique à travers différents territoires.

Dans une quête de ce que l’œuvre permet de rencontre et de partage, elle termine en 2014 une maîtrise en danse où elle s’intéresse à la création en milieu de soins. Depuis 2015, elle guide son projet-phare de visites dansées en Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) qui intègre la danse à un contexte de résidence d’habitation pour personnes en perte d’autonomie et en fin de vie, et leur propose un contact privilégié et sensible avec leur corps et leur créativité. Elle a depuis facilité deux centaines de visites dansées dans une vingtaine de CHSLD de Montréal et ses environs.

 


Crédits

Directrice artistique et créatrice | Ariane Boulet
Directrice musicale et compositrice | Marie Vallée
Interprètes-créateur.trice.s | Audrey Bergeron, Joannie Douville, Lucy May, Isabelle Poirier, David Rancourt, Georges-Nicolas Tremblay, Julie Tymchuk
Conceptrice de l’éclairage et scénographe | Audrée Lewka
Concepteur des paysages sonores | Tom Demers
Vidéaste | Robin Pineda-Gould
Poète | Clémence Dumas-Côté
Oeil extérieur | Nicolas Filion, Sophie Michaud, Sarah-Ève Grant
Sonorisateur | Guy Fortin
Médiatrice et psychologue | Florence Vinit
Poète et médecin psychiatre | Ouanessa Younsi
Chercheure en technologies de la conscience et de la présence | Stefanie Blain-Moraes
Artiste visuelle | Marie-Hélène Bellavance
Producteurs | Je suis Julio, Danse-Cité, Tangente
Diffuseurs | Danse-Cité, Tangente


Image à la une

© Ariane Boulet, Les jeux du crépuscule, 2021-2022, Photo : Emily Gan. Illustration : Lucy M. May


Présenté en collaboration avec le Pôle Territoire Danse