Carl Trahan. Loin de tous les soleils

Un corpus composé d’œuvres des cinq dernières années, auquel s’en ajoutent d’autres, inédites, sera présenté dans la salle d’exposition de la collection permanente, dédiée au patrimoine religieux. À voir du 19 juin au 6 septembre.

Normaliser. Les portraits

Normaliser. Les portraits donne à voir douze tableaux en voie d’acquisition. Cette sélection de tableau permet de révéler, à l’état brut, un pan de l’histoire de la collection du MAJ et de la regarder avec nos yeux d’aujourd’hui. À voir du 19 juin au 6 septembre 2021.

Joseph Tisiga

Joseph Tisiga. Quelqu’un que personne n’était…

Cette exposition présente les plus récents fruits d’une démarche visant à bousculer les frontières culturelles associées au fait d’être issu d’une Première Nation au 21e siècle. Du 3 octobre 2020 au 23 mai 2021.

Philippe Allard. Infiltrations

Le Musée d’art de Joliette a invité Philippe Allard à développer un nouveau corpus d’œuvres à partir de matières résiduelles de plastique qui infiltreront ses espaces. Jusqu’au 25 avril 2021.

Eruoma Murale Joyce

Eruoma Awashish. Mackwisiwin

À la suite de la mort tragique de Joyce Echaquan, survenue le 28 septembre 2020, le Musée d’art de Joliette (MAJ), en collaboration avec le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière, a invité l’artiste attikamekw Eruoma Awashish à venir créer une murale au MAJ.

louisewarren250

Au nom de la matière. Le musée imaginaire de Louise Warren

Avec Au nom de la matière. Le musée imaginaire de Louise Warren, la poète et essayiste lanaudoise fait des murs du musée une nouvelle page blanche et propose une mise en espace qui s’agence comme un poème. Du 15 août 2020 au 10 janvier 2021.

Roger Bellemare

Coup d’œil sur la collection du MAJ – Matières brutes

Pour le Coup d’œil sur la collection du MAJ cette saison, nous sortons de nos réserves trois œuvres inspirées de la démarche de Philippe Allard et qui sont créées à partir de matériaux pauvres, revalorisés par sa récupération artistique. Ces oeuvres sont créées par Jannis Kounellis, Roger Bellemare et Arman.

Maude bernier chabot

Maude Bernier Chabot, Brie Ruais, Elizabeth Zvonar. Images rémanentes

Le corps reste un lieu de revendications et de résistances pour les femmes. Les artistes de l’exposition n’abordent pas ce sujet de manière frontale, mais nous invitent à interroger les fondements de ces références culturelles et idéologiques.
Du 1er février au 6 septembre 2020.

Patrick Coutu. L’attraction du paysage

L’artiste multidisciplinaire Patrick Coutu s’inspire de phénomènes naturels et de leurs représentations mathématiques au moyen d’œuvres textiles, d’œuvres sur papier et de sculptures de bronze.
Du 5 octobre 2019 au 5 janvier 2020.

Marina Gadonneix, Wave, 2019.

Marina Gadonneix. Phénomènes

Énigmatique et séduisante, l’ambiance qui se dégage de la série photographique Phénomènes invite au sensible plutôt qu’au rationnel. Exposition présentée dans le cadre de MOMENTA | Biennale de l’image, du 28 septembre 2019 au 5 janvier 2020.

Jean-Paul Jérôme, Musée d'art de Joliette, 2019.

Jean-Paul Jérôme. Les abstractions lyriques

Les dessins libres et éclatants de Jérôme se reçoivent comme une musique. Leur structure rigoureuse traduit néanmoins un évident plaisir de peindre.
Du 5 octobre 2019 au 5 janvier 2020.

Véronique Malo, 2019.

Véronique Malo. Les paysages entre nos corps

S’inspirant de photos recueillies à l’automne 2018 à la suite d’un appel à tous, les nouvelles œuvres de Véronique Malo se déploient dans les aires de circulation du MAJ.
Du 5 octobre 2019 au 5 janvier 2020.