Amalgat. Danse, tradition et autres spiritualités

Caroline Hayeur

Catherine Dubois

Du 30 mai 2010 au 29 août 2010

À propos —

« Après le repas communautaire du premier soir, un des aînés a simplement dit : maintenant que nous avons mangé, nous allons faire de la musique, danser et chanter car l’humain a besoin de socialiser. Quand la farandole autour du campement a commencé, j’ai su que Amalgat était né. »   Caroline Hayeur

Cet été, le MAJ présente un projet photographique réalisé par l’artiste Caroline Hayeur. Almalgat, ou « danse » en micmac, explore la quête de convivialité et de spiritualité dans l’espace public avec des images captées lors de fêtes religieuses ou populaires, que l’artiste juxtapose ensuite en de fascinantes mosaïques. De la Mi-Carême à l’Île-aux-Grues au Spiritual Gathering de Maniwaki, de la fête de la Lumière sikhe au Bal en blanc à Montréal, Caroline Hayeur a photographié, depuis août 2003, une vingtaine de ces manifestations. Cette fois, le corpus Amalgat s’enrichit d’un volet inédit avec l’intégration de photographies réalisées par l’artiste et deux groupes de danse lanaudois : l’ensemble folklorique La Foulée de Joliette et le Club le Bel-Âge de Notre-Dame-des-Prairies. Soulignons qu’une partie de cette imposante production sortira des murs du Musée pendant quelques jours pour être présentée sous forme de bannière sur le site du Festival Mémoire et Racines du 21 au 25 juillet 2010.

 

Biographie —

Caroline Hayeur est reconnue pour ses installations et mosaïques photographiques de grand format. Ses oeuvres sont le fruit d’observations recueillies au cours de ses recherches au Québec, en Alsace et en Chine et à travers lesquelles l’artiste s’intéresse à la vie quotidienne des diverses communautés qu’elle visite.