Apian Screen

Penelope Stewart

Marie-Claude Landry

Du 3 juin 2012 au 30 décembre 2012

À propos —

Dès cet été, l’artiste torontoise Penelope Stewart interpellera nos sens avec Apian Screen, une oeuvre in situ composée de près de 8 000 tuiles en cire d’abeille modelée. L’oeuvre recouvre entièrement les parois de la salle qu’elle occupe pour créer un véritable environnement immersif. Pris individuellement, les carreaux présentent des formes géométriques abstraites, alors que, juxtaposés, ils créent une topographie d’itinéraires complexes et fascinants qui rappellent le tracé d’une ville à plan circulaire.

Fusionnant le réel et l’imaginaire, l’organique et le construit, cette intervention architecturale de Penelope Stewart renvoie directement à l’intérêt de l’artiste pour l’architecture et fait écho à la fascination pour le modèle social de la ruche que l’on retrouve chez Le Corbusier, Olmstead, Louise Sullivan ou Frank Lloyd Wright. Interprétation métaphorique de l’espace, la ruche est devenue chez Stewart un modèle idéal à explorer tant pour son organisation systémique et son caractère utopique que pour les fantasmes architecturaux qu’elle suscite.

Biographie —

Titulaire d’un baccalauréat en arts plastiques de l’Université York, à Toronto, et d’une maîtrise en arts plastiques de l’Université d’État de New York à Buffalo, Penelope Stewart a exposé à plusieurs endroits au Canada ainsi qu’en Europe, en Australie et aux États-Unis. Elle est récipiendaire de nombreux prix et bourses, y compris de nombreuses bourses de résidence. Penelope Stewart vit et travaille à Toronto et est représentée par la Edward Day Gallery.