Beaux rêves, dures vérités

Gisele Amantea

Eve-Lyne Beaudry

Du 31 janvier 2010 au 25 mai 2010

À propos —

Beaux rêves, dures vérités propose une vue d’ensemble de l’oeuvre de l’artiste Gisele Amantea. Afin d’illustrer l’évolution de la carrière de l’artiste, la commissaire Eve-Lyne Beaudry a réuni une sélection significative d’oeuvres produites entre 1987 et aujourd’hui, dont quatre pièces inédites réalisées spécifiquement pour cette exposition.

La mise en espace des oeuvres répond aux changements dans les préoccupations artistiques qui ont marqué la pratique de Gisele Amantea depuis les débuts de sa carrière. Le parcours de l’exposition, qui se divise en trois sections, débute avec des oeuvres de jeunesse comme Heaven (1987) et White Folly (1988), où foisonne l’exubérance du style « rococokitsch » caractéristique de la pratique de l’artiste. Ces oeuvres témoignent de l’intérêt que Gisele Amantea avait à l’époque pour les symboles provenant du patrimoine populaire et les stéréotypes qui leur sont couramment associés. La deuxième zone est dédiée aux créations de la seconde moitié des années 1990, où le propos féministe, qui apparaissait en filigrane dans la production antérieure, trouve une résonance beaucoup plus forte, motivée cette fois par une intention volontaire. La troisième et dernière section est consacrée à la pratique actuelle de l’artiste. Les oeuvres inédites qui y sont exposées reflètent l’intérêt que Gisele Amantea manifeste depuis le début des années 2000 pour les notions de barrière et l’usage qu’en ont fait les différentes cultures à travers le temps.

Cette importante exposition s’accompagne d’une oeuvre in situ intitulée Les portes du paradis (d’après Stockhausen). Cette dernière est présentée dans le cadre de la seconde édition de la série Mur à mur, une initiative qui vise à faire connaître de nouvelles créations en art contemporain en invitant, une fois l’an, un artiste à investir l’imposant mur de l’escalier situé dans le hall d’entrée du Musée.

Cette exposition sera égelement présentée au St-Mary’s University Art Gallery à l’hiver 2013.

 

Biographie —

Originaire de Calgary, Gisele Amantea est établie à Montréal depuis 1995 et travaille au Département d’arts plastiques de l’Université Concordia, où elle est professeure agrégée. Elle est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université de Calgary et d’une maîtrise en arts visuels de l’Université de Puget Sound à Seattle. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions présentées principalement au  Canada.