La conquête d’un espace, 1900-1965

Esther Trépanier

Du 23 mai 2010 au 29 août 2010

À propos —

À partir d’une sélection d’oeuvres tirées de la collection du Musée national des beaux-arts du Québec, cette exposition présente un aperçu du travail des femmes qui ont revendiqué le statut d’artistes professionnelles au Québec dans la première moitié du XXe siècle.

Ces femmes ont posé un regard intimiste sur les personnes et sur les lieux qui les entouraient. Elles ont peint la ville et la vie contemporaine. Assoiffées d’expérimentation, elles ont pris place parmi les chefs de file de l’art moderne au Québec. Pour souligner son entrée en fonction à la direction générale du MNBAQ, Esther Trépanier a souhaité célébrer le travail de ces pionnières en mettant en lumière leur remarquable contribution au monde des arts visuels.

Premier volet d’une série de deux expositions, Femmes artistes. La conquête d’un espace, 1900-1965 porte un regard historique sur l’apport considérable de ces artistes et leur détermination à conquérir leur place. Elle examine leur contribution particulière à la redéfinition d’un art figuratif moderne sur la scène artistique québécoise et canadienne dans la première moitié du XXe siècle, pour ensuite se pencher sur l’apport des femmes aux premières avant-gardes abstraites des années 1950 et 1960. Au total, cinquante artistes sont exposées, dont Marcelle Ferron, Jeanne Rhéaume, Françoise Sullivan, Lilias Torrance Newton, Agnès Lefort et Suzanne Duquet.

Femmes artistes. La conquête d’un espace, 1900-1965 est une exposition réalisée et mise en circulation par le Musée national des beaux-arts du Québec. Il est à noter que le second volet de cette série, portant sur la période 1965-2000, sera présenté au MNBAQ du 17 juin au 10 octobre 2010.