Les Eux

Jacynthe Carrier

Marie-Claude Landry

Du 22 février 2014 au 27 avril 2014

À propos —

Dans le cadre de sa programmation Le jour et la nuit, l’Espace urbain du Musée d’art de Joliette présente les jeudi, de 19 h à 21 h, ainsi que les samedis et dimanches, de 13 h à 16 h, Les Eux, le plus récent projet de Jacynthe Carrier. La présentation rassemble une vidéo couleur de 7 min et l’une des six photographies qui accompagnent la vidéo. Tournée au milieu d’un paysage aride, abandonné, gris, anonyme, la vidéo met en scène un regroupement d’individus entassés les uns sur les autres. L’espace privé devient ici espace public. Ces individus interagissent sans réserve, se regardent, se respirent, se touchent, se pincent, se scrutent, s’explorent minutieusement. La narration silencieuse, où seuls le froissement d’un vêtement et le glissement d’un pied sur le sable deviennent perceptibles, est entièrement composée de plans rapprochés, donnant au spectateur l’impression d’être lui-même au centre de cette étrange chorégraphie. La photographie qui accompagne la vidéo révèle le lieu maintenant vide et désertique, si ce n’est les empreintes laissées dans le sable qui gardent en mémoire, comme l’image elle-même, les seules traces témoignant des événements.

Dans son travail, Jacynthe Carrier s’intéresse au corps, à l’environnement et aux manières dont ils peuvent entrer en relation. Par l’utilisation de la photographie et de la vidéo, elle crée des occasions de rencontre où le corps, les objets et les gestes s’unissent dans des mises en scène performatives et des situations improbables afin de rendre possible le réapprivoisement de certains lieux. Comme le remarque Marie-Claude Landry, commissaire et conservatrice de l’art contemporain, si Les Eux témoigne de ces préoccupations, « [le] projet se distingue [néanmoins] des œuvres antérieures de Jacynthe Carrier dans la mesure où les plans rapprochés de la caméra évacuent le paysage », le corps faisant ici davantage office de lieu.

Biographie —

Jacynthe Carrier est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (2007) de même que d’une maîtrise en photographie de l’Université Concordia (2012). Au cours des dernières années, son travail a fait l’objet de nombreuses expositions individuelles et collectives. Ses œuvres ont été présentées au Québec, notamment à la Galerie de l’UQAM, au Musée régional de Rimouski, au Musée d’art contemporain de Montréal et à la Triennale québécoise 2011, ainsi qu’en France, en Espagne, au Brésil et aux États-Unis. Jacynthe Carrier est lauréate du Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec (2011) ainsi que du prix Pierre-Ayot (2012). Elle a participé à de nombreuses résidences d’artiste, dont l’une, à l’automne 2013, à la Residency Unlimited, à Brooklyn.

Information —

À l’Espace urbain du Musée d’art de Joliette