Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient

Javier Téllez

Gaëtane Verna

Du 1 février 2009 au 10 mai 2009

À propos —

Letter on the Blind For the Use of Those Who See [Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient] est un film en noir et blanc réalisé en 16 mm par l’artiste vénézuélien Javier Téllez. Ce film propose une expérience unique au spectateur en lui permettant de devenir le témoin d’une rencontre entre six non-voyants et un éléphant. Téllez souhaitant privilégier la perception des non-voyants dans son film, l’éléphant y devient tantôt une odeur, tantôt une texture, tantôt un son, chacun des non-voyants percevant l’animal d’une manière qui lui est propre.

À la frontière du documentaire et du cinéma-réalité, cette expérience purement sensorielle témoigne des préoccupations de l’artiste envers les gens marginalisés par la société en raison de leur différence. L’intérêt de Téllez pour les non-voyants et les questions relatives à la perception visuelle remonte à sa lecture de l’essai intitulé Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient, rédigé par Denis Diderot en 1749. C’est inspiré de cet ouvrage, mais aussi de la parabole des Six aveugles et de l’éléphant, que Téllez décide de réaliser ce film à la fois touchant et poétique.

Biographie —

Javier Téllez est né au Vénézuela en 1969. Fils de deux parents psychiatres, il est très tôt amené à connaître l’univers des hôpitaux et des personnes souffrant de maladies mentales. Reconnues sur la scène internationale, les œuvres de Javier Téllez ont fait l’objet de nombreuses expositions et ont été présentées lors des plus importantes biennales d’art contemporain, notamment à l’occasion de la 16e Biennale d’art contemporain de Sydney, de la Biennale 2008 du Whitney Museum of American Arts, de New York, et de la Nuit Blanche de Paris en 2008. Javier Téllez est représenté par la Galerie Peter Kilchmann, de Zurich.