Mémoire tangible

Jannick Deslauriers

Maryse Bernier

Du 22 mai 2011 au 28 août 2011

À propos —

Mémoire tangible est une exposition consacrée à l’artiste lanaudoise Jannick Deslauriers. L’exposition vise à faire connaître le travail de cette jeune artiste et regroupe un corpus d’œuvres représentatif de sa démarche, dont certaines n’ont encore jamais été présentées.

Jannick Deslauriers reproduit des objets tridimensionnels en créant des sculptures de tissu minutieusement assemblées et suspendues par un réseau de fils. Dénuées de squelette et maintenues dans un équilibre précaire, ses œuvres déjouent l’effet de volume plein et immobile de la sculpture classique, provoquant une sensation de mouvance et de vertige qui brouille les repères. Dans une ambiance dramatique, quasi spectrale, les jeux d’ombres et les clairs-obscurs viennent appuyer l’aspect formel et immatériel des objets, mettant de l’avant l’esthétique particulière de ces carcasses molles et dépouillées. En plus de sa pièce maîtresse, l’exposition met en scène diverses sculptures autour desquelles se greffe le travail bidimensionnel de l’artiste avec une œuvre inédite créée à partir de fil cousu sur papier et réalisée spécifiquement pour cette exposition.

Biographie —

Diplômée en arts visuels de l’Université Concordia, Jannick Deslauriers est originaire de Joliette. Au cours des dernières années, son travail a fait l’objet de nombreuses expositions individuelles à travers le Québec dont Champ de bataille à la Galerie SAS à Montréal, Ce qu’il reste à la Whippersnapper Gallery à Toronto et à l’Écart à Rouyn-Noranda, ainsi que Traces et linceuls présentée à la Galerie Circa à Montréal. Elle a également participé à la foire d’art contemporain PULSE, à New York, en 2009. Jannick Deslauriers est aujourd’hui établie à Montréal où elle poursuit sa production tout en enseignant les arts visuels au Cégep Marie-Victorin.