Spring Hurlbut

Commissaire : Charlotte Lalou Rousseau

Du 6 février 2021 au 9 mai 2021

À propos —

 

Récipiendaire du Prix du Gouverneur général en arts visuels et arts médiatiques en 2018, l’artiste torontoise Spring Hurlbut s’intéresse depuis les années 1980 aux thèmes de la présence et de l’absence à travers une pratique de la photographie, de la vidéo, de la sculpture et de l’installation. Dans les années 1990, elle a notamment redéployé des collections de musées d’histoire naturelle pour pousser sa réflexion sur la préservation de la vie et la représentation de la mort. Dans ses corpus récents, Hurlbut utilise des cendres humaines et animales comme matière première pour créer des images photographiques et vidéographiques d’une grande intensité.

Le Musée d’art de Joliette (MAJ) a invité Spring Hurlbut à revisiter la salle de son exposition permanente dédiée au sacré. Y sera présentée sa plus récente série photographique, Dyadic Circles [Cercles dyadiques] (2019-2020), un travail intime et délicat de mémoire et de commémoration, qui s’inspire entre autres des œuvres de Hilma af Klint et de Kazimir Malevich. La série sera accompagnée d’une sélection d’objets rituels appartenant à la collection du MAJ et sortis des réserves pour l’occasion. L’exposition inclut également la première œuvre vidéo de l’artiste, réalisée en 2008.

 


Images à la une: 

Spring Hurlbut, Dyadic Circles, Otis and Barley, 2019

Spring Hurlbut, Dyadic Circles, Cujo and Boomer / canines, 2019

Spring Hurlbut, Dyadic Circles, Cujo 1, 2019