Semaine 1 : les trouvailles de l’équipe du MAJ

 

‘’Toute ABSTRACTION est si dure à accepter que notre premier réflexe est de la refuser, d’autant plus si elle s’inscrit à contre-courant de ce que nous avons toujours pensé.’’
Bram Stoker Artiste, écrivain, Romancier (1847 – 1912)

 

L’édito de Brigitte Trépanier, responsable du développement philanthropique à la Fondation du MAJ

Abstractions est justement le thème du Bal annuel de la Fondation! Cette thématique a été choisie non pas en lien avec les œuvres abstraites de notre collection, mais plutôt pour mettre en lumière une problématique que nous travaillons fort à résoudre au Musée d’art de Joliette, c’est-à-dire, la sous-représentation des artistes femmes au sein de notre collection muséale. En effet, sur les 8 700 œuvres constituant la collection du MAJ, seulement 13% ont été créées par des femmes. À travers l’histoire de l’art et jusqu’à une époque récente, le rôle d’artiste était réservé aux hommes. Ironiquement, la femme est l’un des sujets les plus abordés à travers le temps dans les œuvres réalisées par des hommes.
Heureusement, les temps changent et la plupart des institutions muséales sont résolues à remédier au manque de visibilité des femmes.

Notre directeur général a abordé le sujet dernièrement à Radio-Canada.

Pour lire l'article

 

 

Emily Carr

Emily Carr, Strait of Juan de Fuca, 1976

 


Pour aller plus loin

Demain : surveillez l’édito sous forme vidéo d’Émilie Grandmont Bérubé, conservatrice des collections, qui approfondira le sujet de la représentation des femmes dans les collections muséales.

 

2 réponses à “Semaine 1 : les trouvailles de l’équipe du MAJ”

  1. Un complément qui saura vous intéresser:
    Elles sont libres comme l’art.
    Portraits de femmes artistes
    De Liliane Blanc / Mélanie Lefebvre
    Livre disponible à la boutique du MAJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *