L’atelier comme création.
Histoires des ateliers d’artistes au Québec

Commissaire : Laurier Lacroix

Du 11 février 2023 au 14 mai 2023

À propos —

L’atelier d’artiste. Lieu secret par excellence, univers mythique où les matériaux les plus divers sont transformés en œuvres d’art. Souvent défini par les artistes comme un espace à soi, une caverne ou un laboratoire, l’atelier est toujours en évolution. La création est liée à l’imaginaire, à l’esprit et à la pensée, mais elle se déroule dans un environnement physique.

Rarement accessible, l’atelier occupe plusieurs fonctions qui entourent la création.

C’est dans l’atelier que l’on conserve le matériel et les outils nécessaires à la production des œuvres. Celles-ci y sont entreposées une fois réalisées. Lieu de sociabilité, l’artiste y accueille ses modèles et ses invité.e.s : ami.e.s, collègues, professionnel.le.s du milieu de l’art (galeriste, critique, commissaire et conservateur.trice). Site de recherche et de détente, l’atelier sert également à l’étude et aux loisirs et, parfois, il se transforme en salle d’exposition. La présence d’assistant.e.s contribue à la formation et à la transmission de connaissances. Il sert également pour la gestion de la vie professionnelle de l’artiste.

Depuis la fin du 20e siècle, l’atelier a connu certaines modifications sous l’effet de nouvelles pratiques artistiques : art conceptuel, land art, performance, installation, arts technologiques ou numériques. Cependant, il maintient les principaux composants qui le définissent depuis plusieurs siècles.

L’atelier comme création propose une exploration de l’histoire des ateliers au Québec telle que les artistes l’ont inventée et représentée. Quelques thèmes sont retenus : portrait et autoportrait dans l’atelier, l’atelier comme espace ouvert, l’atelier comme sujet, fonctions de l’atelier, l’atelier comme œuvre. Cette exposition invite à explorer la place qu’occupe l’atelier dans l’imaginaire artistique. Elle démontre comment l’importance physique et affective de l’atelier se transpose dans les œuvres.


Biographie —

Laurier Lacroix, C.M., est professeur émérite de l’Université du Québec à Montréal où il a enseigné l’histoire de l’art et la muséologie.

Parmi ses réalisations, notons les expositions consacrées à Ozias Leduc (1978, 1996, 2017) et Suzor-Coté (1986, 2002), ainsi que celles portant sur la peinture à Montréal entre 1915 et 1930 (1996), Les arts en Nouvelle-France (2012) et le fonds des tableaux Desjardins (2017). Il s’intéresse également à l’art contemporain et a agi, entre autres, comme commissaire d’exposition des œuvres d’Irene F. Whittome (1989, 1998, 2004), Marc Garneau (2000), Pierre Dorion (2002), Guy Pellerin (2004), Robert Wolfe (2006), Micheline Beauchemin (2009) et Lisette Lemieux (2016, 2017).

Récipiendaire du Prix Carrière de la Société des musées québécois (1997) et du Prix Gérard-Morisset (2008), Laurier Lacroix est membre de la Société des Dix (2005) et de l’Académie des lettres du Québec (2012).


Artistes —

Raymonde April, Jack Beder, Simone Mary Bouchard, Ève Cadieux, Ghitta Caiserman-Roth, Michel Campeau, Ulysse Comtois, Stanley Cosgrove, Jean Dallaire, Raphaëlle de Groot, Georges Delfosse, Jean-Baptiste Duberger, Rodolphe Duguay, Evergon, Elaine Fafard-Marconi, Joseph-Charles Franchère, John Fox, Pierre Gauvreau, Angela Grauerholz, Massimo Guerrera, Théophile Hamel, Adrien Hébert, Edwin Holgate, Charles Huot, Alfred Laliberté, Ozias Leduc, Serge Lemoyne, John Lyman, Henrietta Mabel May, Michael Merrill, Ernst Neumann, Studio Notman, Maurice Perron, Goodridge Roberts, Sylvia Safdie, Bruno Santerre, Robert Shore Milnes Bouchette, Gabor Szilasi, Sam Tata, Gentile Tondino, Serge Tousignant, Richard-Max Tremblay, Louis-Prudent Vallée et Irene F. Whittome.


Le Musée d’art de Joliette remercie chaleureusement le Musée national des beaux-arts du Québec et le Musée des beaux-arts de Montréal, les prêteurs institutionnels ainsi que les collectionneur.euse.s privé.e.s de leurs généreux prêts qui rendent cette présentation possible.

Cette exposition est réalisée avec le soutien de la Fondation du Musée d’art de Joliette.


Images à la une :

Gabor Szilasi, Marion Wagschal dans l’atelier qu’elle partage avec Gunter Nolte, Montréal, 1972, épreuve à la gélatine argentique, 28 x 35 cm. Collection du Musée d’art de Joliette.

Ernest Neumann, Portrait of the Artist Nude [Portrait de l’artiste nu], 1930, huile sur toile, 81,5 x 64 cm, (Détail). Collection du Musée d’art de Joliette.

Théophile Hamel, Autoportrait dans l’atelier, vers 1849, huile sur toile, 53,8 x 42 cm, (Détail). Collection du Musée national des beaux-arts du Québec. Don de Madame Gustave Hamel en 1930 ou avant. Restauration effectuée par le Centre de conservation du Québec. Photo : MNBAQ, Jean-Guy Kérouac