Transposer. Voir autrement

Commissaire : Julie Alary Lavallée

Du 26 février 2022 au 23 mai 2022

À propos —

Coup d’œil sur la collection du MAJ

L’art consiste à transposer des idées et des intuitions, à faire voir autrement, sous une forme différente de la réalité. Cette sélection d’œuvres de la collection du Musée révèle des façons distinctes d’explorer la transposition. Le passage de leur forme ou de leur contenu vers un autre domaine, ou registre de sens, convie des lectures teintées de poésie, engagées politiquement ou informées d’une réflexion plus élargie sur l’expérience de l’art. Ces œuvres ont été produites soit dans un esprit sériel — où chaque œuvre comporte à la fois des similitudes et des traits uniques par rapport aux autres — ou selon un procédé de fabrication de multiples fondé sur le respect de caractéristiques identiques.

Chez Russell T. Gordon, elles matérialisent plastiquement l’intangible de l’improvisation jazz, qui se renouvelle en cours d’exécution, à partir de motifs abstraits. Celles de Sophie Jodoin enrichissent d’un commentaire politique une série de portraits de femmes, donc indiscernables les unes des autres, mais dont la dissimulation du visage engendre une nouvelle façon de les percevoir. Sans titre de Joseph Beuys consiste en une relique d’une performance éphémère réalisée au Kenya, dont on ne voit que des restes. Tirée d’une production multiple, cette œuvre de format modeste rappelle que l’un des rôles de l’art vise à questionner ce qu’il donne à voir et la manière dont il se manifeste jusqu’à soi.

 

Artistes : Joseph Beuys, Russell T. Gordon et Sophie Jodoin


Image à la une :

© Sophie Jodoin, Untitled (inmate 7), 2010.