Marcelle Ferron. La somme de la liberté

Commissaire : Julie Alary Lavallée

Du 4 juillet 2024 au 8 septembre 2024

À propos —

Cette présentation d’œuvres issues de la collection permanente du MAJ s’inscrit dans le cadre des célébrations entourant le 100e anniversaire de naissance de l’artiste Marcelle Ferron (1924-2001), orchestré par les Amis de la place Marcelle-Ferron. À partir d’une dizaine de tableaux, elle met en exergue l’évolution de l’imposante carrière de cette femme d’exception, qui aura érigé une œuvre picturale essentiellement abstraite et gestuelle.


Biographie —

Marcelle Ferron cosigne le manifeste Refus global en 1948. Elle s’impose comme l’une des plus importantes artistes de la modernité québécoise et de l’abstraction. Elle quitte le Québec en 1953 avec ses trois filles et s’installe à Paris. Durant ce séjour de treize ans en France, elle s’initie au travail du verre. En 1961, elle remporte la médaille d’argent à la Biennale de Sao Paulo au Brésil. De retour au Québec en 1966, elle prend activement part à la démocratisation de l’art et réalise d’imposantes verrières, dont la plus célèbre est sans conteste celle de la station Champ-de-Mars du métro de Montréal (1968). Au cours de sa carrière, elle participe à de très nombreuses expositions à travers le monde.


Cette exposition est organisée dans le cadre du 100e anniversaire de naissance de l’artiste et est rendue possible grâce à l’organisme Les Amis de la Place MarcelleFerron.


Image à la une :

Dans l’atelier de Clamart (France) vers 1959. © Succession Marcelle Ferron