Armand Vaillancourt – Rencontre au balcon. Entre ciel et terre

À propos —

À l’occasion d’une résidence de création au Musée d’art de Joliette, organisée en collaboration avec la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, qui s’est déroulé du 19 au 24 mai, l’artiste Armand Vaillancourt a réalisé deux œuvres essentiellement constituées de pneus. Le public sera par la suite invité à admirer les œuvres exposées dans les espaces publics du Musée, et ce, durant toute la période estivale.

Considéré comme l’un des sculpteurs nord-américains les plus importants du 20e siècle, Armand Vaillancourt est surtout connu pour ses œuvres monumentales, bien que son approche artistique se compose de plusieurs facettes : peinture, sculpture, estampe et esquisse. Très attaché à ses idées sociales et politiques, il croit à la liberté et puise dans ces valeurs son inspiration. On retrouve ainsi dans ses créations de nombreuses métaphores. La puissance symbolique de son œuvre est par ailleurs accentuée par sa préférence pour le gigantisme. Qu’elles soient en bois ou en bronze, ses œuvres proposent une interaction entre formes géométriques triangulaires, tubulaires ou cubiques qui reflètent la force et la compression, la masse et le dynamisme. Son art traduit les périodes de transitions et les expériences que l’artiste a connues depuis son enfance. Il a su mettre en place une approche axée sur la spontanéité en employant des matériaux bruts afin d’insérer le théâtre de la vie à l’art et à l’art de rue.  À la fois artiste et homme engagé, il met à profit son travail pour soutenir les causes qui lui sont chères, telles que la justice et l’égalité. Cet engagement est ainsi visible sous la forme d’œuvres monumentales dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis, à San Francisco, en République dominicaine et au Canada.

Ce projet est rendu possible grâce à la collaboration de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, de Pneus Villemaire et de Bridgestone Canada.

Biographie —

Armand Vaillancourt est artiste peintre et sculpteur. Plus connu pour ses sculptures, il est l’une des figures majeures de la discipline au Québec. Il est né à Black Lake, dans les Cantons de l’Est, au Québec, en 1929. De 1951 à 1955, il étudie à l’École des Beaux-arts de Montréal, qu’il quitte pour sortir l’art dans la rue. Se libérant des contraintes imposées par l’apprentissage académique, l’artiste crée sa toute première œuvre monumentale sculptée directement sur un arbre : L’Arbre de la rue Durocher (1953). C’est à partir de ce moment que Vaillancourt s’affirme en tant qu’artiste engagé dans la défense des droits sociaux, de la culture et de l’environnement. Sa première exposition individuelle a lieu en 1956, à l’École Polytechnique de l’Université de Montréal. Il exposera ensuite abondamment au Québec, en Ontario et à l’international (San Francisco, New York, Paris, Milan, Bâle, Bruxelles). Jusqu’en 1954, il modèle la terre glaise, puis il s’intéresse au bois qu’il travaille par taille directe ou ignition contrôlée. Vers la fin des années cinquante, il entreprend des assemblages à partir d’éléments de récupération; os, béton, verre, pierre, résines synthétiques. De 1958 à 1969, il réalise des créations marquantes qui expriment une grande liberté formelle. Il participe à plusieurs symposiums et réalise un grand nombre d’œuvres publiques.
Armand Vaillancourt a reçu de nombreux prix, dont le prestigieux Prix Borduas en 1993, et plusieurs de ses œuvres sont exposées en permanence sur les places publiques au Canada, aux États-Unis et en Amérique latine. Ses œuvres sont présentes dans les collections importantes au Canada, telles que celles de l’Art Gallery of Ontario, du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée des Beaux-arts du Canada, ou encore du Musée national des beaux-arts du Québec. En 2004, il est fait Chevalier de l’Ordre National du Québec.