Joseph Tisiga

Joseph Tisiga. Quelqu’un que personne n’était…

Cette exposition présente les plus récents fruits d’une démarche visant à bousculer les frontières culturelles associées au fait d’être issu d’une Première Nation au 21e siècle. Du 3 octobre 2020 au 23 mai 2021.

Philippe Allard. Infiltrations

Le Musée d’art de Joliette a invité Philippe Allard à développer un nouveau corpus d’œuvres à partir de matières résiduelles de plastique qui infiltreront ses espaces. Jusqu’au 25 avril 2021.

Eruoma Murale Joyce

Eruoma Awashish. Mackwisiwin

À la suite de la mort tragique de Joyce Echaquan, survenue le 28 septembre dernier, le Musée d’art de Joliette (MAJ), en collaboration avec le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière, a invité l’artiste attikamekw Eruoma Awashish à venir créer une murale au MAJ.

Roger Bellemare

Matières brutes

Pour le Coup d’œil sur la collection du MAJ cette saison, nous sortons de nos réserves trois œuvres inspirées de la démarche de Philippe Allard et qui sont créées à partir de matériaux pauvres, revalorisés par sa récupération artistique. Ces oeuvres sont créées par Jannis Kounellis, Roger Bellemare et Arman.

Îles réunies, Musée d'art de Joliette (vue de la toile Nature morte aux oignons d'Ozias Leduc.

Les îles réunies

Une centaine d’œuvres de la collection du MAJ sont présentées en rotation, sans aucune contrainte chronologique ou thématique. L’exposition établit un dialogue entre des œuvres du 16e siècle et des installations récentes. Des artistes tels que Paul-Émile Borduas, Isabelle Hayeur, Ozias Leduc et Guido Molinari s’y donnent la réplique.
Exposition permanente

Claudie Gagnon, Collections, le temps suspendu, 2015.

Claudie Gagnon – Collections, le temps suspendu

Réalisée dans le cadre de la Politique d’intégration des arts à l’architecture, Collections, le temps suspendu est une installation de l’artiste multidisciplinaire Claudie Gagnon.
Exposition permanente