Autodidacte. L’art naïf dans les collections du MAJ

Marie-Claude Landry

Du 3 février 2018 au 6 mai 2018

À propos —

Le terme «naïf» a été utilisé par André Breton, père du surréalisme, pour décrire le travail du Douanier Rousseau. Depuis, ce qualificatif a été attribué aux artistes dont le travail se situe en marge des grands courants artistiques. Les œuvres ainsi qualifiées ont été réalisées par des artistes sans formation et n’appartenant à aucune école. Leur travail spontané, direct et affranchi de toutes doctrines esthétiques et académiques est marqué par un régionalisme ancré dans le folklore et dans l’histoire. L’exposition Autodidacte jette un regard sur les œuvres de la collection du MAJ s’inscrivant dans ce mouvement avec, entre autres, des toiles de Blanche Bolduc et d’Arthur Villeneuve.