Leisure – Comment on devient ce que l’on est

Commissaire : Anne-Marie St-Jean-Aubre

À propos —

Collaboration créative

Le collectif montréalais Leisure est un duo d’artistes formé de Meredith Carruthers et Susannah Wesley. Elles travaillent en commun depuis 2004, en usant de méthodes créatives telles que le commissariat, la rédaction de textes, l’organisation d’ateliers et de conférences ainsi que la production d’œuvres. How One Becomes What One Is [Comment on devient ce que l’on est], première exposition individuelle muséale consacrée aux réalisations du duo, fait apparaître la sensibilité féministe et le goût de Carruthers et Wesley pour la recherche historique et les archives. L’exposition réunit une sélection de leurs projets qui revisitent la vie et l’œuvre de sept femmes artistes s’étant imposées lors de la première moitié du vingtième siècle – certaines aujourd’hui largement reconnues, d’autres reléguées aux notes de bas de page.

Empruntant souvent des voies parallèles en misant sur des disciplines ou des genres moins centraux dans l’histoire de l’art – le paysage, la nature morte, la danse –, ces femmes pionnières ont ancré leur démarche dans leur expérience singulière. Tant leurs réalisations artistiques que leurs méthodologies de travail collaboratives stimulent Carruthers et Wesley, elles aussi attentives au défi que représente la combinaison de leurs désirs, aspirations, vies personnelle et familiale, une tension qu’elles tournent en impulsion pour la création. « Nous étudions la vie des autres pour mieux vivre la nôtre », écrit l’historien Joseph Ellis, cité par Susan Herrington dans un ouvrage dédié à Cornelia Hahn Oberlander, une des inspirations de Leisure. Cette phrase pourrait bien être la devise du duo qui s’intéresse à ces femmes pour les modèles qu’elles proposent, elles qui ont souvent refusé de choisir entre pour tout embrasser, y compris la vie domestique, avec tous les défis que cela implique.

Comment devenir qui l’on est? En mettant l’accent sur la formation, le cheminement, la construction de soi danset parla construction de l’œuvre, Leisure attire l’attention sur le processus de création, qui n’advient jamais en vase clos. À défaut d’être des collaboratrices à proprement parler, ces femmes sont des interlocutrices pour Carruthers et Wesley; elles occupent des positions précises sur leur carte intellectuelle et affective, matérialisée en quelque sorte dans l’exposition, qui emprunte, dans sa forme, au collage et à l’assemblage. Les œuvres de Leisure s’interpellent ainsi les unes les autres dans l’espace pour mettre en jeu un réseau de références additionnées et croisées à travers le temps. Il témoigne du riche dialogue par lequel le duo se relance et se nourrit, jouant avec des idées, des images et des objets trouvés ou construits, autant d’indices pointant librement et intuitivement vers les histoires et les legs des modèles féminins qui les inspirent. Conjuguées au présent, ces histoires ouvrent sur des réflexions plus larges qui suggèrent de nouvelles manières d’être au monde, d’imaginer son rapport à soi, aux autres et à son environnement. À chaque visiteur de remonter le fil de cette grande narration, par-delà les ellipses temporelles, pour à son tour entrer dans la danse.

Deux oeuvres participatives s’intègrent à cette exposition, pour le plus grand plaisir des familles.

 

Œuvre à la une :

© Leisure (Meredith Carruthers et Susannah Wesley), vues de l’exposition How One Becomes What One Is [Comment on devient ce que l’on est], Musée d’art de Joliette, 2018. Avec l’aimable permission des artistes.

Photo : Romain Guilbault.

Biographie —

Leisure (Meredith Carruthers et Susannah Wesley) est un collectif en art conceptuel basé à Montréal. Travaillant ensemble sous le nom « Leisure » depuis 2004, Carruthers et Wesley s’intéressent à des récits sociohistoriques à travers la recherche conceptuelle, la conversation, la publication de textes les projets de commissariat et la production d’œuvres. Leisure a réalisé des expositions et des projets spéciaux en collaboration avec différents lieux de création au Canada et à l’international, et a participé à des résidences à St. John’s (The Rooms, Terre-Neuve, 2016); Dawson City (KIAC, Yukon, 2010);Vienne (Kunstverein das weisse haus, Autriche, 2008) et Banff (Banff Centre for the Arts, Alberta, 2007).

 

Les recherches actuelles du collectif sur la gestuelle collaborative et la narration dans l’espace comprennent Conversations with Magic Stones, présentée en 2017 à VU Photo (Québec) et en 2016 à l’EFA, à New York; Panning for Gold/Walking You Through It, exposé au Musée d’art contemporain de Montréal en 2017; et Dualité/Dualité chez Artexte (Montréal) en 2015. Le travail de Leisure se retrouve dans la collection de la Galerie Leonard & Bina Ellen (Montréal).

Information —

À voir jusqu'au 6 janvier 2019!