Chloë Lum et Yannick Desranleau

Commissaire : Anne-Marie St-Jean aubre

Du 1 février 2020 au 17 mai 2019

À propos —

Les artistes Chloë Lum et Yannick Desranleau travaillent depuis plusieurs années avec des danseurs et des chanteurs, afin d’élaborer des performances et des vidéos où les objets jouent un rôle important d’allié ou d’antagoniste, traités autant comme des extensions du corps que comme des freins aux mouvements.

Le projet met en scène une artiste rendue captive par ses troubles chroniques, qui affectent ses capacités motrices. Avide lectrice de l’auteure brésilienne Clarice Lispector, elle en fait sa correspondante imaginaire. Elle partage avec elle son expérience quotidienne marquée par ses limites physiques, une réalité qu’elles semblent toutes les deux avoir en commun. L’auteure étant décédée, cette correspondance demeure sans réponse, et leur possible empathie mutuelle, illusoire.

L’exposition comprend une nouvelle vidéo, qui met en scène plusieurs chanteuses incarnant les différents états affectifs décrits dans les textes poétiques de Lispector. La vidéo joue sur la multiplicité de significations possibles à lire entre leurs lignes.

 

Production

Interprètes : Sarah Albu, Ruby Attwood, Liz Limax, Talia Fuchs

Percussions : Noam Bierstone

Chorégraphie : Deborah Dunn

Assistante aux costumes : Catherine Joyal

Styliste : Brit Phatal

 

Image à la une

Chloë Lum & Yannick Desranleau, photo de production, tirée de la série Stills From a Non-Existant Performance, 2019. Interprète : Deborah Dunn