Monique Régimbald Zeiber

Commissaire : Anne-Marie St-Jean Aubre

Du 1 février 2020 au 17 mai 2020

À propos —

Connue comme peintre et auteure, Monique Régimbald Zeiber a une carrière qui s’étend sur plus de trente-cinq ans de pratique artistique. Elle a développé une démarche fascinante qui trouble l’histoire du formalisme québécois en peinture en y insérant des références au corps et à la réalité des femmes, décrite par les femmes. Son mot d’ordre : donner une présence à ces histoires, souvent réduites à l’état d’anecdotes ou de faits divers, en cherchant à « figurer autrement ». Toujours en équilibre sur la fine ligne départageant l’abstraction de la figuration, son travail traite les mots en images et aborde la composition picturale sous l’angle de la syntaxe, croisant de manière singulière les champs au centre de ses recherches, soit la littérature et la peinture. Professeure à l’École des arts visuels et médiatique de l’UQAM durant vingt ans, Monique Régimbald Zeiber a eu un impact certain sur la formation des artistes contemporains québécois d’aujourd’hui.

À l’hiver 2020, le Musée d’art de Joliette offre à Monique Régimbald Zeiber sa première exposition rétrospective. Composée d’œuvres des années 1980 et d’œuvres inédites, cette exposition fait apparaître le fil conducteur d’une carrière élaborée sous le signe de la conversation.

 


 

Images à la une

Monique Régimbald Zeiber, vue d’atelier. Photo : Paul Litherland

Monique Régimbald Zeiber, Avec Svetlana A. : Une histoire manquée (détail), 2017-2019, encre sur toile, 160 cm x 133 cm x 33 cm. Photo : Julián Durazo Herrmann