La maison que j’habite, moi

En cours, Événements, Famille et jeune public

Du 5 février au 17 avril 2022

Cet hiver, l’Aire éducative Famille René Préville accueille le projet de médiation de l’artiste Marie-Hélène Bellavance, La maison que j’habite, moi.

La maison que j’habite, moi est le résultat d’une série d’ateliers créatifs développés depuis 2018 par l’artiste visuelle Marie-Hélène Bellavance, en collaboration avec l’artiste en danse Ariane Boulet. Ce projet a été réalisé auprès de résident.es et de proche-aidant.e.s de Montréal, à la suite de Mouvement de Passage, un projet d’Ariane Boulet.

Marie-Hélène Bellavance a accompagné les résident.e.s du CHSLD Sylvie Lespérance. L’artiste et les intervenant.e.s ont invité les participant.e.s à s’exprimer et à revisiter leurs souvenirs par l’art, le mouvement et la visualisation. Ils et elles ont ainsi réalisé de petites boîtes qu’ils ont meublées d’objets porteurs de mémoire, rappelant la symbolique d’une maison. À l’instar de portes ouvertes sur le temps,  chaque objet choisi par les résident.e.s est empreint  d’un souvenir précieux et réconfortant.

« La maison que j’habite, moi fait référence à la maison, ce lieu qui nous accompagne chaque jour. Ce projet nous rappelle aussi que notre première maison est avant tout à l’intérieur et qu’elle recèle des trésors à partager et à écouter. Ouvrir la porte ravive la musique et les couleurs qui nous habitent, » souligne l’artiste Marie-Hélène Bellavance.

Du 5 février au 17 avril, il sera possible d’apprécier le résultat de ces ateliers ainsi que quelques œuvres à l’origine du projet de Marie-Hélène Bellavance. Ce sera l’occasion pour les visiteurs et les visiteuses de se laisser porter par leurs propres souvenirs.

Marie-Hélène Bellavance remercie tou.te.s les participant.e.s et intervenant.e.s du CHSLD Sylvie Lespérance pour leur créativité, leur confiance et leur générosité. « Vos souvenirs ont fait briller vos yeux et ont laissé de la beauté dans les nôtres, » conclut l’artiste.

 

Renseignements

Horaire : Du 5 février au 17 avril 2022.

Lieu : Aire éducative Famille René Préville

 

Station à roulettes

En plus d’apprécier le résultat des ateliers, les visiteurs et visiteuses auront l’opportunité de créer leur propre maisonnette. Grâce à une fiche explicative et à du matériel disponibles dans la Station à roulettes (dans l’Aire éducative Famille René Préville), les participant.e.s seront guidé.e.s à travers une introspection sur les thématiques du souvenir et de l’intime.

 

Atelier MAJ-ique

Les familles pourront rencontrer l’artiste Marie-Hélène Bellavance et créer en sa compagnie à l’occasion de l’Atelier MAJ-ique Ma maison, du 20 février 2022.

 

Biographie

Artiste multidisciplinaire, Marie-Hélène Bellavance termine en 2004 son baccalauréat en beaux-arts, avec mineure en psychologie, à l’Université Concordia. Elle compte plusieurs expositions collectives et solos à son actif, diffusées dans divers espaces culturels et muséaux du Québec. Sa pratique se déploie autour de l’humain et de sa capacité innée de résilience. À travers des œuvres picturales, vidéographiques, performatives ou installatives, elle propose aux spectateurs un espace de transformation face aux différents deuils ou expériences qui nous traversent et nous habitent. Issue de la diversité corporelle, son approche du corps en mouvement est intimement liée à la singularité de chacun. Interprète depuis 2005 pour la compagnie Corpuscule Danse et maintenant codirectrice artistique et générale, Marie-Hélène Bellavance continue de développer sa vision du corps contemporain et d’offrir un regard sur la diversité corporelle et fonctionnelle à travers différents médiums. Elle a notamment participé, comme autrice, au recueil 11 brefs essais sur la beauté, paru aux éditions Somme toute à l’automne 2021. Les Lanaudois ont pu apprécier et participer à son installation La grande dame: changer la douleur en fleurs, exposée à Maison et jardins Antoine-Lacombe l’été dernier. Elle a aussi participé au court-métrage documentaire Enracinée, d’Annie Leclaire, en compétition dans plusieurs festivals internationaux et lauréat d’une mention spéciale au FIFA 2021.

 


Images à la une :

Marie-Hélène Bellavance. Photo.

Marie-Hélène Bellavance, Maison parallèle no.1 (La Chambre), Boite lumineuse, médiums mixtes sur papier, objets, 45,72 x 52,,07 cm, 2017.

Jacqueline Deroose, Ma maison, 2018.