Martin Désilets. Les tableaux réunis

Commissaire : Anne-Marie St-Jean Aubre

Du 19 juin 2021 au 6 septembre 2021

À propos —

 

Depuis 2017, Martin Désilets photographie systématiquement les œuvres modernes et contemporaines exposées dans les Musées qu’il visite au Canada, aux États-Unis et en Europe, en suivant un protocole strict de prises de vue. Il superpose les fichiers numériques ainsi obtenus, avec en tête l’objectif ultime de réaliser un monochrome photographique noir épuisant son regard ; une œuvre paradoxale qui, tout en témoignant de la somme de tout ce qu’il aura observé, ne semblera, pourtant, ne plus rien donner à voir. Combien de temps passons-nous devant une œuvre afin de l’apprécier à sa juste valeur ? Comment consommons-nous les œuvres d’art ? Est-ce que le fantasme de l’exhaustivité se profile derrière tout acte de collectionnement ?

 

Le projet Matière noire cerne plusieurs enjeux pertinents en regard des pratiques muséales. C’est pourquoi le MAJ a invité l’artiste à poursuivre sa réflexion en réalisant une résidence de création entre ses murs. Inspiré par l’accrochage thématique de la collection dans l’exposition Les îles réunies, Désilets a choisi d’adapter son protocole initial pour faire l’inventaire des natures mortes, des paysages, des portraits et des abstractions accessibles dans les réserves du MAJ ou exposées dans ses salles. Les photographies ainsi obtenues côtoieront les œuvres du Musée et certains extraits du corpus Matière noire. Elles dresseront un état des lieux singulier de la collection du Musée.

 

Martin Désilets a effectué une résidence de deux mois dans les réserves du MAJ, entre janvier et juillet 2020. 

 

L’artiste reconnaît le soutien du Conseil des arts de Longueuil, du Conseil des arts et des lettres du Québec, de l’Agglomération de Longueuil et de Culture Montérégie.

Image à la une :

Vue de l’exposition Les tableaux réunis de Martin Désilets, Musée d’art de Joliette, 2021. Photo : Romain Guilbault.

 

Biographie —

Depuis 2015, Martin Désilets a réalisé de nombreuses résidences, notamment à Bâle, à New York, à Paris, à Berlin et au Parc national du Gros-Morne à Terre-Neuve. Ses œuvres ont fait l’objet de plusieurs expositions à Montréal (Musée d’art contemporain de Montréal, Occurrence, B-312, Circa et Optica), Laval (Maison des arts), Toronto (G44 Gallery), Oakville (Oakville Galleries), Paris (Geste Paris), Berlin (Institut für Alles Mögliche) et Beyrouth (Espace SD). Plusieurs de ses œuvres se trouvent dans différentes collections privées et publiques, dont la collection du Musée national des beaux-arts du Québec et celle du Musée d’art contemporain de Montréal. L’exposition au Musée d’art de Joliette fait suite à une résidence d’artiste que Martin Désilets a réalisée dans les réserves du Musée en 2020.