Martin Désilets. Les tableaux réunis

Commissaire : Anne-Marie St-Jean Aubre

Du 6 février 2021 au 9 mai 2021

À propos —

 

Depuis 2017, Martin Désilets photographie systématiquement les œuvres modernes et contemporaines exposées dans les Musées qu’il visite au Canada, aux États-Unis et en Europe, en suivant un protocole strict de prises de vue. Il superpose les fichiers numériques ainsi obtenus, avec en tête l’objectif ultime de réaliser un monochrome photographique noir épuisant son regard ; une œuvre paradoxale qui, tout en témoignant de la somme de tout ce qu’il aura observé, ne semblera, pourtant, ne plus rien donner à voir. Combien de temps passons-nous devant une œuvre afin de l’apprécier à sa juste valeur ? Comment consommons-nous les œuvres d’art ? Est-ce que le fantasme de l’exhaustivité se profile derrière tout acte de collectionnement ?

 

Le projet Matière noire cerne plusieurs enjeux pertinents en regard des pratiques muséales. C’est pourquoi le MAJ a invité l’artiste à poursuivre sa réflexion en réalisant une résidence de création entre ses murs. Inspiré par l’accrochage thématique de la collection dans l’exposition Les îles réunies, Désilets a choisi d’adapter son protocole initial pour faire l’inventaire des natures mortes, des paysages, des portraits et des abstractions accessibles dans les réserves du MAJ ou exposées dans ses salles. Les photographies ainsi obtenues côtoieront les œuvres du Musée et certains extraits du corpus Matière noire. Elles dresseront un état des lieux singulier de la collection du Musée.

 


Image à la une :

Martin Désilets, Matière noire, état 18, 2019, impression à jet d’encre sur papier Hahnemühle Photo Rag Baryta montée sur aluminium, 84 x 127 cm — Cette œuvre est composée de la superposition de mille huit cents images-œuvres.